“This is a time of accelerated transformation, with earth ecology and human society undergoing rapid mutations. (…) We can access a new form of experiential mysticism based on the gnosis attained in a visionary state of consciousness. A vast range of mind body states wait to be explored. (…) a transformation in our basic paradigm of religion and philosophy is already underway. ” Daniel  PINCHBECK, Sophia ROKHLIN.

 

“La compréhension profonde du lien nous unissant aux autres formes de vie change notre perception de nous-mêmes, notre rapport aux autres et à la nature, notre éthique et notre politique. Elle nous fait voir le caractère limité de nos représentations anthropocentriques. ” Corine PELUCHON

L’utilité du parfum n’est pas une nécessité dans notre société humaine, il ne fait partie de nos besoins vitaux et pourtant on le retrouve dans toutes les civilisations, à toutes les époques. Depuis la nuit des temps, l’humain est fasciné par les fragrances.

Chez NIMR PIMM, le parfum est ressenti comme ayant des pouvoirs extraordinaires, celui d’un élixir magique revitalisant nos mémoires futures. Entre humains, la grande majorité de nos signaux de communication passent par un canal autre que verbal. La vue, les gestuelles, les situations sociales, les interactions avec le milieu, l’environnement, et les odeurs sont autant de canaux de communications et donc de compréhension du monde, du milieu dans lequel nous évoluons.

La plante n’a pas de main pour nous faire signe, elle ne nous parle pas dans un langage articulé, elle n’a pas de corde vocale, ni de bouche pour le faire. Cependant nous partageons en commun de percevoir les signes olfactifs. Le parfum est l’espace où la communication avec les plantes peut s’établir, ils nous “influencent” provoque un effet sur nous, une interaction sans passer par l’intellect, mais directement au siège des mémoires et des émotions via le cerveau limbique. La fragrance va droit au but, c’est une connexion directe entre nous et les plantes.

Les fragrances naturelles nous ouvrent, connectent avec nos émotions mais aussi avec les autres règnes. Quand il est naturel, le parfum est un espace aérien qui flotte comme un nuage autour de nos individualités où la nature vient nous rappeler que ce monde qui nous entoure ne tourne pas uniquement autour de nous, humains mais que simultanément sur cette terre d’autres règnes non humains évoluent en même temps.

Composé avec des fragrances d’origine naturelle et biologique, le parfum vient raviver nos mémoires des forêts, des fleurs et des herbes. Comme un concentré de nature. Comme une extrémité lumineuse d’un câble olfactif qui nous est tendue pour nous reconnecter à cette nature dont le lien avait été interrompu dans nos vies urbaines.

Le parfum Nature is ma Religion est une proposition poétique et transcendantale aux changements d’une nouvelle ère qui s’annonce. Celle d’entrer en relation avec le vivant via les plantes où chacune de leurs fragrances comme des mots formeraient une grammaire digne de sens.

Connecter à la nature et in fine à notre nature véritable. Élargir son champ de vision, sortir du prisme humain pour appréhender la différence, l’altérité radicale des autres règnes; végétale, animale et minérale avec qui nous partageons cette terre est essentielle. Nous faisons partie d’un tout, d’un biotope que nous partageons avec d’autres règnes.

Le paysan Parfumeur - Eric Reiffsteck

Les effluves de parfum synthétiques sont plus lourdes, elles collent à la peau, aux vêtements. Ces parfums n’ont pas la fluidité sauvage de leur homologue naturel, ils sont des créatures de laboratoire. Entêtant, ils prennent très vite possession de l’espace aérien, comme un hold up, sans laisser trop de choix à ceux qui le respirent.

La fragrance naturelle au contraire est sauvage, ses molécules s’épanouissent dans l’espace, se diluent dans leur interactions avec le milieu. La fragrance naturelle est vive, s’ouvre et transmet son information, elle ne s’attarde pas et demande une concentration du moment. Nos parfums, par leur évanescence, nous apprennent comme un rituel une sagesse universelle, celle à apprécier le moment, vivre l’instant présent.

Les parfums Nature is ma Religion ne sont pas composés pour couvrir artificiellement nos odeurs mais pour révéler notre nature véritable. Nous ouvrir à l’échange avec le monde, notre environnement , les autres êtres qui partagent cette terre avec nous au même moment. Nous réconcilier avec nous même, loin de tous ces personnages que nous nous créons aux cours de notre vie, prêt à ne pas se prendre trop au sérieux mais plutôt jouer, redécouvrir notre innocence, notre Je.

Not to cover up but open up the heart.
Our perfumes teach us not greed but détachement, not fear but love.It teaches us about life. , that we actually are life itself.
you know it’s not going to last, it t’s make to love and appreciate the moment, a ritual cause Natural organic fragrances are extremely precious, to open it to the world, to make it available to most of us, we have to use them with parsimony Natural organic fragrances are extremely precious, to open it to the world, to make it available to most of us, we have to use them with parsimony. To limit the concentration for écological purposes, it’s not about cheating on you, to put a lot ! Big plate restaurants are over, it’s time to quality refined food.

There is so much beauty in natural perfumes. Natural perfume is never going to have the staying power of a synthetic scent, or fill a room like synthetic perfume, but that is part of their charm.

Natural perfumes are gentler, more complex, with more subtle nuances and a more intriguing personality. You just need to get to know The magical effect in touch with your inner encourage people to take a moment out of their busy lives to savor the beauty of fragrances.

Chaque parfum est lié à un mantra, comme une vertu à acquérir, un enseignement sur le chemin de son évolution personnelle. Chacun des parfums ont été élaborés dans l’énergie de leurs mantras, ils ont été dynamisés en fonction, ils en sont imprégnés dans leur structure interne.

Nous avons demandé à Christian Vincent de réaliser des cristallisations sensibles de chacun des parfums. Comme une photographie de l’architecture interne du parfum, la méthode est couramment employée en agriculture biodynamique et dans de grands vignobles pour tester la qualité des aliments et des vins.
La matière incorporerait des “forces” qui lui “donneraient” un “pouvoir” de “mise en forme”. La présence de ces “forces” s’expriment par la capacité des substances à organiser la cristallisation du chlorure de cuivre à partir d’une solution, et par évaporation, dans des conditions de température et d’hygrométrie prédéfinies.
La cristallisation sensible est en quelque sorte une photographie interne de nos parfums et de leur structure qui entre en résonance avec leur mantras respectifs. En savoir plus

Producteurs de nos matières premières, de la graine au parfum, nous élaborons nos préparations olfactives avec nos hydrolats, nos teintures mères (gemmothérapie et alcoolature), nos extractions spagyriques et nos huiles essentielles. Nous utilisons tout un panel de produits venant du monde vivant, végétale et quelques fois bactérien. Les bactéries sont de bons producteurs d’odeur, le petrichor, l’odeur de la terre mouillée après la pluie en est une.

A l’exception de la propolis issue des ruches des abeilles, nous n’utilisons aucune fragrance d’origine animale car aujourd’hui aucune des substances d’origine animale produites ne garantit clairement le bien être de l’animal, ce qui est primordiale dans notre philosophie.

Nous faisons appel à des producteurs et fournisseurs extérieurs quand nous travaillons avec des plantes qui ne poussent pas dans notre biotope. Nous travaillons à améliorer ce sourcing quand cela est possible, en sélectionnant prioritairement des paysans ou fournisseurs dont nous connaissons la qualité du travail.

Sur les concentration des parfums et de l’usage des huiles essentielles
Dans nos parfums, nous utilisons des huiles essentielles. L’aromathérapie est à la mode et les huiles essentielles ne sont pas toujours utilisées à bon escient et surtout dans les bons dosages car elles sont un concentré très puissant de la plante. Il faut savoir que la production d’une huile essentielle, contrairement aux alcoolatures, ou même aux hydrolats à un très fort impact sur l’environnement.
Il faut en effet de grande quantité de plantes pour extraire de faible quantité d’huile essentielle. Pour certaines fleurs qui ne contiennent que très peu d’essences, il faut des hangars entiers remplis de pétales pour en extraire quelques centilitres. La ponction sur le milieu vivant est donc très forte, et ce encore plus quand il s’agit de plante prélevée en sauvage.
Avec nos parfums, nous nous efforçons d’avoir un impact limité sur l’environnement et le biotope, c’est pourquoi nous proposons les parfums en deux concentrations, chacun pourra ainsi trouver la concentration qui lui correspond. Chez nous, c’est plutôt le “moins” que nous encourageons, ce d’autant plus que la plante n’utilise pas une concentration si élevée dans son environnement naturel pour communiquer. En ce sens, nous rejoignons l’homéopathie ou les fleurs de Bach, ce n’est pas la concentration qui fait effet, mais bien la qualité de l’information qui est véhiculée.

Une entreprise en cohérence avec notre philosophie écologique.

Une association loi 1901 “profit for non profit” où les bénéfices sont systématiquement réinjectés dans l’entreprise et ne bénéficient à aucun actionnaire.

Une entreprise qui ne peut être cédé, car n’appartenant à personne en particulier mais à tous, aux biens communs.

“La nouvelle richesse à trouver n’est plus celle de l’argent et des biens matériels mais celle qui se trouve accessible dans la nature pour accéder à nos propres mémoires et notre nature véritable.”

“L’altérité se construit dans la relation durable. Prendre soin des siens en accord avec le monde.”

Participer à notre collecte sur Helloasso

We are introducing a Hybrid model that blurs the line between art and commercial, combining apparent opposition, like Farmer and Parfumer to find unity in Nature and  autonomy in art development from for profit corporations.

Let’s imagine a  totally different conception of other brands of perfume. There is always a propaganda of the pure and healthy. mostly we can see it in a packaging also

Recent years have seen the rise of a number of different hybrid forms of organizations permitted to pursue both profit and nonprofit purposes. One might think of them as nonprofit for-profit or for-profit nonprofit organizations, although neither term is accurate nor generally used. Hybrid organizations include organizations like the benefit corporation or the low-profit limited liability company.

The low-profit LLC, or L3C as it is known, is structured like an LLC but must have a nonprofit purpose, although it may also generate income. Additionally, an L3C which qualifies as a program-related investment may also be useful in attracting investments from private foundations.

Alongside the perfume we have the mythology series, we will showcase installation with our Organic Vending Machine and a video series featuring Nimr, our gender fluid character journey along with Nature. 

These mythology productions replace standard beauty industry marketing practices which are often dishonest and misleading, and will guide viewers to reconnect.

A total transparency with the price, all the money is reinvested into Art R&D. 

Donations défiscalisées